Pourquoi pas !

Publié le par François Ihuel

 

Je reçois un Mail de "critique", j'adore.

 

Ma page d'hier.

Ne plait pas à tout le monde.

Franchement je m'en doutais un peu mais mes pages ne sont pas là pour dorer la pilule à ce qui ne va pas, juste soulever quelques questions quant au petites bizarreries que je signale.

On me dit que je ne fais que critiquer, ce qui est faux mais il faut toutefois prendre en compte que si mon blog ne faisait pas ces quelques remarques aucun autre support ne le fera, et surtout pas les médias locaux achetés par les autorités pour ne publier que ce qu'on leur demande et surtout ne pas publier ce qui dérange et ce qu'on leur impose aussi de taire. 

Je suis donc le seul support "médiatique" qui souligne ce qui déconne dans cette ville sans pour autant mettre l'accent négatif sur mes remarques, juste savoir que la critique est constructive parce qu'elle permet de prendre en compte ce que passer la pommade exclut. 

Mon blog est gratuit, qui plus est je paye pour qu'il ne soit pas pollué par la publicité, le temps que je passe dessus personne ne me le rémunère, c'est du bénévolat à 100%.

Tout comme on me fait le reproche de cesser mes pages politiques, ce qui ne change rien à mes convictions ni à mon état d'esprit, mais tartiner sur ce qui ne changera pas ça ne sert à rien puisque les intéressés ont le libre choix de considérer de la politique ce qu'ils ont envie. 

Tout comme il est logique d'informer les gens sur ce qui les arnaque.

 

Pourquoi pas !

Comme ici chez Leclerc avant hier.

Je l'ai mis sur Facebook parce qu'il est logique qu'on soit attentif, on se fait assez niquer comme ça sans devoir en plus avaliser en fermant sa gueule.

Tous ces gens, que je côtoie et chez lesquels je me ravitaille, je leur ai donné une de mes cartes de visite, histoire de faire connaitre mes livres mais si je ne leur plais pas je m'en branle grave, je ne vis pas de mes livres pas plus que de mon blog, et puis ce n'est pas parce qu'on va me dire que j'exagère que je vais la fermer, ce serait même plutôt le contraire. 

 

Pourquoi pas !

Où ce matin chez le boucher.

Je ne vais pas réécrire ce que j'ai signalé, juste lire.

La pub négative ça sert deux raisons, la première rendre méfiant chez certains, la seconde réaliser que de vouloir baiser les autres ça ne paye pas toujours. 

Mais j'aurai bien d'autres sujets à dévoiler, surtout dans le cadre locatif.

Bonne journée à tous et à demain pour une série de photos de notre si bel environnement.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la rubrique "s'abonner" du bandeau droit de cette page

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Bonjour M.Ihuel
Je vous lis toujours avec intérêt et je me permets de vous expliquer pourquoi cette fois je ne suis pas complètement d’accord avec vous: je suis un ancien responsable de supermarché et pour ce qui concerne la mousse de canard la couche de graisse qui couvre le pâté sert à éviter l’oxydation du produit et protège les qualités gustatives; le produit est acheté au fournisseur avec la couche de protection et il est donc revendu tel quel: il n’y a pas de mauvaise foi ou de volonté d’arnaquer le consommateur. Si on enlève la couche en question le produit sera abîmé le soir même et bon à jeter
Bien cordialement
S.Zambelli
Répondre
F
Je suis d'accord avec vous, toutefois si le détaillant se doit d'effectivement préserver les produits il n'est pas tenu de faire payer aux clients ce qui est mis à la poubelle, ce n'est que sur ce point que je m'insurge, le prix d'un produit à la vente inclut sa fabrication, son conditionnement et son transport, à cela on ajoute les frais divers de personnel et autres, ce qui est logique, en ce cas pourquoi ne pas faire payer aussi l'emballage plastique qui conditionne le tout ! Merci de votre commentaire qui est judicieux et fondé. Bien à vous