Etrange pressentiment

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


1343613-inlineIncontournable.

 

Mr Copé dans la tourmente, rien d'exceptionnel pour un homme qui joue avec le feu et se complait dans le suspense, surtout quand on a été élus par fraude électorale, même locale.

 

Dès son accession aux responsabilités je me suis méfié de Mr Copé, je ne le sens pas comme on dit, j'ai cet avantage de renifler ce qui "cloche", un sens qui appartient à certaines personnes comme d'autres ont des dons ou de la chance.

 

Je me marre parce que si ce qui éclate aujourd'hui se révèle fondé, la présomption d'innocence étant toujours prépondérante, je me dis que ceux qui ont financé les 11 000 000 d'Euros pour rembourser les frais de campagne de l'UMP pour les présidentielles de 2012 vont l'avoir "mauvaise".

 

D'une part parce que ces frais "surgonflés" font basculer les dépenses de campagnes justifiant un refus de remboursement par l'Etat mais en plus tous ces gens qui ont mis la main à la poche pour payer les fraudes financières supposées de Mr Copé vont avoir du mal à dormir tranquille.

 

Je me suis toujours méfié de ces gens imbus de leur personne, très envahissants et ne souffrant pas de réplique, apanage de Mr Copé mais aussi de Mr Murgiat à Briançon, du moins ce que ce dernier laisse apparaître envers des gens qui ne lui conviennent pas.

 

Je me méfie aussi beaucoup de ces gens spécialistes de la finance, qui connaissent toutes les ficelles qui permettent de bien manier les chiffres et de les exploiter de façon pas toujours très claire.

 

La finance au service d'un peuple, dans la transparence et la justesse, c'est indispensable.

 

La finance au service d'un parti politique ou d'un consortium ça devient plus délicat, si les banques gèrent les comptes de la presque totalité des français elles possèdent aussi des sociétés "écran", de crédit ou d'assurance, leur permettant de faire passer les chiffres d'une situation à une autre.

 

Si on peut facilement contrôler les mouvements bancaires il devient plus délicat de contrôler ceux des assurances et encore plus ceux des sociétés de crédit, j'en ai personnellement fait les frais.

 

Je reste persuadé que l'attrait de la possession de la ville de Briançon par l'UMP à la mode Copé cache une certaine complaisance envers les établissements gestionnaires des finances issues du tourisme de masse et l'implication intéressée de la Compagnie des Alpes qui a fait main basse, à grand coup de finances excessives pour le rapport supposé, sur la presque totalité des remontés mécaniques des stations de sport d'hiver.

 

En fait de sport le plus en vue dans le genre c'est la manne non négligeable des finances du tourisme de masse. (Une de mes pages à venir reportée par l'actualité) 

 

De là à soupçonner la pression de Mr Copé sur le parachute Briançonnais pour inclure le secteur financier "Relais et Châteaux" dans l'escarcelle financière de l'UMP à la mode actuelle il n'y a qu'un pas.

 

Ce ne sont que des supputations mais suffisamment étayées par l'actualité pour s'y arrêter.

 

De l'affaire du jour, concernant les finances détournées par Mr Copé et ses collaborateurs immédiats, il faut rester prudent, rien n'est fait rien n'est prouvé.

 

Toutefois il est à souligner que les renseignements justifiables de certains médias sont largement tout aussi fiables que ceux recueillis par des enquêteurs judiciaires et d'autant plus facilement que ceux qui sont "mouillés" sont moins réticents à donner des informations aux médias ne représentant pas une menace directe comme le sont les enquêteurs officiels de l'Etat. (Affaire Cahuzac entre autres)


1779837 200029823537032 497143117 nJe l'aime bien cette image, je la remets.

 

De là à se poser la question de la rapidité de parachutage d'un toulonnais toulousain parisien dans nos contrées perdues !!!!!

 

Un "arnaqueur" de voix électorales qui propulse un expert de la finance (C'est ainsi que se décrit Mr Murgiat) dans un secteur où l'économie repose sur des fonds pas toujours faciles à contrôler (Le tourisme est un des secteurs où l'argent est le plus facilement détournable) peut nous inciter à nous poser quelques questions sur le sujet.

 

Beaucoup de gens intéressés par les finances dans sa liste, c'est un signe qui ne trompe pas.

 

C'est aussi ce qui pourrait expliquer que l'UMP s'est écarté de Mr Gryzka, intègre et plus préoccupé du sort de sa ville que le parachute qui s'en fout royalement, ne pas oublier que c'est Mr Copé qui a tranché en recevant les deux protagonistes et en choisissant délibérément d'investir celui qu'il a introduit.

 

S'il l'a introduit, ce n'est pas pour les beaux yeux des briançonnais que Mr Copé ne connait pas, qu'il ne connaitra jamais, savoir même s'il sait que Briançon ce n'est pas dans les Alpes de Haute Provence mais dans les Hautes Alpes. (Voir ma page Loto UMP du 4 Février)

 

Ce qui confirme mes inquiétudes concernant la propulsion fulgurante de Mr Murgiat, en même pas huit mois, candidat aux élections municipales.

 

A coup presque sûr c'est le potentiel financier du tourisme qui intéresse ces gens, pas la vie monotone des briançonnais qui attendent autre chose que des finances touristiques dont ils ne voient pas un centime.

 

Mr Fromm doit bien se marrer de ce nouveau coup, ça va nous changer des guignolades gouvernementales actuelles et de la triste politique nationale qui envoie la France droit dans le mur.

 

Toutefois, il est à souligner que la politique municipales actuelle s'appuie aussi sur des finances autres que celles qui pourraient conforter une baisse significative des charges des briançonnais, le consortium Leclerc qui engage des travaux d'importance à Briançon ne le fait pas par charité chrétienne même si le fondateur est un ancien séminariste, ce qui ne prouve d'ailleurs pas grand-chose, bien au contraire puisque l'appât du gain l'emporte sur un potentiel sacerdoce.

 

Si Mr Fromm peut se tordre de rire, à juste titre, sur les déboires du parti du parachute briançonnais il n'en est pas moins responsable d'une situation de la ville loin d'être idyllique, s'il arrive, par des prouesses de dernière heure financées par le capital, plutôt à droite d'habitude, il n'en reste pas moins que la population locale subit les conséquences de la politique de gauche des années 1980/90 qui a plombé la ville et de la démesure dans le projet Coeur de Ville.

 

Je ne suis pas sûr que la démagogie constructive actuelle soit de nature à réduire les taxes et impôts écrasants qui pèsent sur les ménages briançonnais.


220px-UMP regional elections Paris 2010-01-21 n13Mr "Peut-être" ou François Fillon.

 

Réservé sur sa position, soutient son parti du bout des lèvres pour essayer de sauver le navire UMP qui s'enfonce, ne prend pas parti pour Mr Copé, son cher ennemi, mais reste prudent sur ce qu'il faut dire.

 

Mr Fillon, contrairement à Mr Copé, pèse et analyse ses mots, il en dit peu mais il les dit justes, juste ce qu'il faut d'ailleurs.

 

"Petit garçon timide", il ne remue pas les médias à grand renfort de scoops divers et de déclarations tonitruantes, il reste modeste, trop modeste d'ailleurs puisqu'il s'est fait bouffer par l'arriviste Copé, copain d'un jour concurrent toujours.

 

Je pense que les semaines à venir vont être croustillantes.

 

A bientôt.     


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

je fais la même analyse que vous sur la personnalité de JF Coppé (faux anti langue de bois) et suis de + en + déçue de la route prise par l'UMP avec l'ouverture d'internet sur le monde nous
prenons de + en + connaissance de certaines situations déplorables et pas toujours honnêtes des partis politiques, de quoi vous dégouter de voter. Je viens de prendre connaissance que la soeur de
M. Coppé était l'avocate de Mme Cahuzac, que le fils de simone Veil était l'avocat de DSK c'est beau ce petit monde
Répondre
F


Un monde à part, le peuple n'est que la masse indispensable aux oligarques pour disposer d'une légitimité. Le monde de la finance domine parce que c'est le moteur de tout, d'absolument tout
surtout quand ce sont ceux qui n'en disposent pas qui se charge de la faire... Pour d'autres. Merci de votre réponse